Qui suis-je?
Biographie
Image

Eysméralda est née en 1981 en Isère (France)

Passionnée depuis toute petite par le dessin puis l'écriture, elle s'intéressa très vite à tout ce qui est dessin ou écriture automatique. Vers 14 ans elle écrivait ses première nouvelles « prémonitoires ».

Son premier contact avec le tarot divinatoire remonte à ses 16 ans lors d'un séjour de trois mois dans une famille d'accueil amérindienne au Canada. Un an plus tard, plume et papier à la main, elle réalisait son premier jeu de tarot divinatoire avec la ferme intention d'apprendre à maîtriser cet art.

De consultations de voyance sauvages dans la cour du lycée en rencontres déterminantes, elle étudia studieusement le tarot tout en poursuivant ses études. C'est lors de son arrivée à la fac d'Arts Plastiques qu'elle reçu, de la part de ses camarades, le surnom d'Esméralda, devenu par la suite Eysméralda en hommage à un personnage des romans de Terry Pratchett. (En n'étant pas moins fan de Victor Hugo)

Pendant 10 ans, elle étudia le tarot et se perfectionna dans l'art de tirer les cartes, et d'aider son prochain. Fraîchement mariée et installée dans un très charmant village du parc naturel régional de la Chartreuse, elle décida fin 2008 de faire de cette grande passion son métier et d'ouvrir son propre cabinet de cartomancie.

Eysméralda est pasionéne par la couture, et en particulier le costume historique. Elle aime écrire des contes et nouvelles, et prépare actuellement un projet de receuil en collaboration avec l'artiste portraitiste Melynda.

(photo réelle datant d'août 2010)
 
Mon fidèle jeu de cartes...
     Un petit paragraphe afin de vous présenter un peu plus en avant mon jeu de cartes divinatoires.
 
Image


     Ce jeu est composé seulement des 22 arcanes majeurs. Il a été dessiné par mes soins, à la plume et à l'encre de chine sur papier marouflé, durant l'été 1998. En vérité, pendant que la majorité des français et des françaises suivaient avec attention la coupe du monde de football, je me trouvais pour ma part loin du petit écran, assise sur la fenêtre de ma chambre, un livre sur le tarot ouvert devant moi et un écritoire sur les genoux, à recopier patiemment des reproductions en noir et blanc du tarot de Marseille...

 
     J'allais sur mes 17 ans cet été là, et je n'avais strictement pas les moyens financiers de m'acheter un jeu de cartes. Mon apprentissage du tarot ne pouvait que passer par le dessin... Comme je suis une personne assez persévérante (voir entêtée) quand un projet me tient à cœur, je n'ai pas hésité une seconde avant de me lancer... Je ne connaissais pas du tout le tarot à cette époque, et le seul livre que j'avais pu trouver, dans la bibliothèque de ma mère, ne présentait que des reproductions de cartes d'assez mauvaise qualité et d'une taille plutôt réduite. (3 cm par 2 environ, aussi précises que de mauvaises photocopies)... L'exercice était donc plutôt particulier. Pour tout dire, il me fallait parfois imaginer ce que la mauvaise qualité des illustrations ne me permettait pas de voir... A grand renfort de comparaison entre le texte du livre et les illustrations.
 
Le résultat est là à présent. Ce jeu de cartes a dix ans révolus, et malgré ses petites « particularités » je le trouve toujours aussi agréable à utiliser. Je le sens proche de moi, plein d'humour et de bienveillance. C'est un ami toujours fidèle.
 
Ce jeu de cartes à été scanné, il vous est présenté dans la Galerie.
 
Image
 
 
Me contacter
~
Tarifs
~
Règlement par Carte Bleue
~
Partenaires